Identité et altérité culturelles : le cas des Hittites dans le Proche-Orient ancien
ISBN: 978-2-87457-031-5
Collectif, sous la dir. de Isabelle Klock-Fontanille

Coll. Histoire, 4
240 pages
2010
35.00 €

Identité et altérité culturelles : le cas des Hittites dans le Proche-Orient ancien


Description | Table des matières | Voir les résumés

Comment les Hittites, ce peuple de langue indo-européenne, qui a vécu en Anatolie au second millénaire avant J.-C. a-t-il construit son identité ? Emprunt, syncrétisme, adaptation, hybridation… tels sont les termes qui viennent à l’esprit. Et cela, que ce soit dans le domaine religieux, celui des écritures, entre autres. Pour ne citer qu’eux : les Hourrites ont eu une grande influence dans le domaine religieux, les Louvites sont à l’origine des hiéroglyphes hittito-louvites. Le but est d’étudier les Hittites non pas de leur point de vue – comme il est habituel de faire –, mais du point de vue des « autres », de ceux qui ont contribué à la construction de cette identité. Quels sont les processus qui l’ont permise ?
À travers une telle problématique, se sont rencontrés des spécialistes des Hittites, mais aussi des Louvites, des Hourrites, de la Mésopotamie, de l’Égypte, de la Bible, du monde méditerranéen en général.

Ce recueil d'articles s'adresse à tous ceux qui s'intérressent aux Hittites, aux Louvites, aux Hourrites, ainsi qu'à la Mésopotamie et au monde méditerranéen en général.

Colloque. – Ce recueil constitue les Actes du colloque international intitulé Identité et altérité culturelles : le cas des Hittites dans le Proche-Orient ancien, qui s'est tenu à l'Université de Limoges les 27 et 28 novembre 2008.
Ouvrage publié avec le soutien de l'Université de Limoges et du Conseil Régional du Limousin.
Domaines étudiés. – Des domaines aussi divers que l'archéologie, la linguistique, la littérature, la religion, etc. sont abordés.

Table des matières

Avant-propos
– Isabelle Klock-Fontanille, Séverine Biettlot et Karine Meshoub

Doctorat honoris causa de l’Université de Limoges décerné à monsieur le professeur René Lebrun
– Laudatio prononcée par Isabelle Klock-Fontanille

De l’influence des « Traités de Vassalité » hittites sur la composition du livre du Deutéronome. Évaluation d’une théorie classique en exégèse biblique
– Olivier Artus (Résumé)

Des « Hourro-Hittites » aux « Éthiopiens-Kushites » ? Entre mythes et Histoire, visions de l’âge du bronze par les peuples de l’âge du fer (Grecs et Israélites)
– Jean-François Blam (Résumé)

Le grand « mariage hittite » de Ramsès II et son empreinte dans la mémoire égyptienne
– Christian Cannuyer (Résumé)

Amour, musique et poésie au gré des relations égypto-hittites. Réflexions autour d’une statuette de harpiste « hittite » de Médinet el-Gourob/Miour
– Julien De Vos (Résumé)

L’apport hourrite dans l’élaboration de la culture hittite du XIIIe s. av. J.-C.
– René Lebrun (Résumé)

Palaïte Ḫa-a-ap-na-aš (Ḫāpnaš). Un vestige eurasiatique en anatolien ?
– Jean-Pierre Levet (Résumé)

L’Assyrie en Syrie et en Anatolie au début de l’empire. Cultures en conflit, cultures en contact
– Maria Grazia Masetti-Rouault et Sabrina Salmon (Résumé)

Les Hittites en Syrie du Nord. Contacts, influences et échanges 
– Clelia Mora (Résumé)

Les Hittites dans les sources mésopotamiennes
– Jan Tavernier (Résumé)

Milet entre Mycéniens et Hittites
– Jacques Vanschoonwinkel (Résumé)

La réforme de la langue hittite au XIIIe siècle av. J.-C. Un instrument au service de la construction de l’identité
– Marina Zorman (Résumé)

Postface
Ethnogenèse et identité dans l’Anatolie de la période hittite ou : Qui étaient les Hittites ?
– Jörg Klinger (Résumé)



À voir aussi