Ὡς χιὼν ἡ Ῥώμη πάντα καλύπτει. Fonti e categorie storiografiche sull’identità romana
ISBN: 978-2-87457-060-5
9,50 €

Ὡς χιὼν ἡ Ῥώμη πάντα καλύπτει. Fonti e categorie storiografiche sull’identità romana

= Article =

M. CAVALIERI, « Ὡς χιὼν ἡ Ῥώμη πάντα καλύπτει. Fonti e categorie storiografiche sull’identità romana », Res Antiquae 10, Bruxelles, 2013.
-------------------------------------------------------------
Depuis l’Antiquité, la clé fondamentale du succès des Romains a été l’ouverture, l’osmose ethnique et sociale qui garantissait (du moins en principe) à tous, communautés et singuliers, l’inclusivité identitaire dans Rome et, une fois à l’intérieur de celle-ci, le passage d’un statut plus bas à un statut plus élevé. Il n’est pas aisé d’identifier une expression pour définir ce processus, certainement ni facile ni naturel, mais qui tout de même, avec une certaine cohérence, va du bois de l’Asylum primordial sur le Capitole à la constitutio Antoniniana. Pour tenter une théorisation historique de ce phénomène socio-culturel, le schéma interprétatif historico-archéologique le moins réductif reste, selon nous, même s’il est beaucoup plus vaste, celui de la « romanisation ». Romanisation, bien sûr, entendue comme un processus de rencontre, affrontement (entre cultures, peuples et individus) et aussi d’assimilation avec modes, temps différents et avec des objectifs politiques et sociaux non pré-constitués mais toujours contingents. À ce sujet, les pages qui suivent constituent une synthèse critique sur les sources antiques et les catégories historiographiques modernes en rapport avec le thème de la romanisation, en particulier pour les chercheurs en archéologie (au sein desquels nous nous insérons) qui quelques fois ont utilisé un tel concept pour son signifiant et non pour sa/ses signification(s). En fonction des opinions de qui écrit, la présente contribution cherchera à refonder et éclaircir les positions du débat.
--------------------------------------------------------------

Numéro spécial anniversaire "10 ans", avec pour thème :
"La ruralité dans la Méditerranée antique : droit, religion, commerces, pratiques"

 
« Précédent | Suivant »