Jusqu'au 14 décembre : frais d'envoi offerts à partir de 60€ d'achats
 
ISBN: 978-2-87457-118-3
REF. RANT17_FAY
/

Une femme sans « qualité familiale » ? Clytemnestre vue par les personnages eschyléens

= Article =
 
par Stéphane FAYE, dans Res Antiquae 17, 2020.

L’Orestie d’Eschyle a ceci d’intéressant que les rapports entre personnages peuvent offrir une multitude d’approches qui peuvent aboutir à des résultats encourageants. En ce qui concerne la vie et la qualité d’épouse et de mère de Clytemnestre, un personnage ayant fait l’objet de nombreuses études, par exemple, l’on peut voir l’image qui s’en dégage ou à laquelle elles renvoient pour tel ou tel autre personnage. On découvre ainsi que, si la reine d’Argos est pour le moins blâmable pour plus d’un de ses interlocuteurs, ses manières, pour elle, sont le fruit de maints péchés de son époux et de sa race qu’il fallait expier, en étant l’exécutant dévoué des déités de l’ordre et de la justice. On découvre aussi que deux pouvoirs sont en présence : le pouvoir du père et le pouvoir de la mère, le système accordant plus d’intérêt à l’autorité et à la liberté du père dans la famille qu’à celles de la mère.


Mots clé : Eschyle, Orestie, Clytemnestre, vie de famille, Grèce antique
--------------------------------------------------------------