Pianificazioni urbanistiche a Bosra nel II e III secolo d.C. Realtà, natura e sostanza degli interventi edilizi romani nella capitale della provincia Arabia

Pianificazioni urbanistiche a Bosra nel II e III secolo d.C. Realtà, natura e sostanza degli interventi edilizi romani nella capitale della provincia Arabia

ISBN: 978-2-87457-046-9
: 9.50 €
= Article =

A. RENZETTI, « Pianificazioni urbanistiche a Bosra nel II e III secolo d.C. Realtà, natura e sostanza degli interventi edilizi romani nella capitale della provincia Arabia », Res Antiquae 9, Bruxelles, 2012.
-------------------------------------------------------------
L’article étudie l’urbanisme de Bostra, capitale de la province romaine d’Arabie à l’époque de Trajan et durant les IIe et IIIe siècles ap. J.-C. Une première partie est axée sur l’analyse de la cité d’époque romaine, en particulier l’architecture civile des deux premiers siècles de la phase provinciale. Dans une deuxième partie sont étudiées les origines, les causes, les modalités et les temps du développement urbanistique de la cité, en mettant en évidence l’idéologie et les caractères socio-culturels résultant de la romanisation. Le schéma interprétatif proposé révèle une ville dans laquelle, bien avant l’attribution du statut de capitale provinciale en 106 ap. J.-C., émerge une identité culturelle hellénistico-romaine. En effet, cette étude met en avant d’une part la coexistence d’éléments locaux de tradition nabatéenne et d’autre part l’adoption de modes de vie allogènes, en particulier romains. Ceci est évident si l’on considère l’apparat monumental du IIe s. ap. J.-C., conditionné par la présence en ville de la IIIe légion Cyrenaica. Le culte impérial est associé aux divinités locales, qui incarnent l’identité religieuse traditionnelle de la population urbaine. Une nouvelle phase de développement monumental est chronologiquement attestée à l’époque des Sévères ; celle-ci modifie le visage de Bostra : à la différence de l’urbanisme pratiqué au IIe s. ap. J.-C., la ville se remplit d’édifices dépourvus de rôle fonctionnel direct mais revêtus d’une forte connotation idéologique.
--------------------------------------------------------------