Ostad Elahi et la traditionDroit, philosophie et mystique en Iran
ISBN: 978-2-87457-037-7 (1e éd.) - 978-2-87457-061-2 (2e éd.)
432 pages
2012 (2e édition)
42.50 €

Ostad Elahi et la tradition
Droit, philosophie et mystique en Iran

(Volume 1)
 

Description | L'auteur | Table des matières | Prix de l'Académie | On en parle dans la presse…

Magistrat, philosophe et musicien iranien contemporain, Ostad Elahi est né le 11 septembre 1895 dans la province du Kermânshâh à l’Ouest de l’Iran. Héritier d’une longue tradition spirituelle kurde empreinte de motifs pythagoriciens et néoplatoniciens, Ostad Elahi a d’abord vécu dans un contexte particulier marqué par la retraite et la contemplation. Toutefois, à l’âge de 34 ans (1929), cet ascète érudit quitte sa région natale pour Téhéran, la capitale, et rejoint la vie active pour devenir juge à 39 ans (1934). 
Ce parcours à l’envers, qui plonge Ostad Elahi dans un environnement hostile voire périlleux pour un mystique, en étonne plus d’un. Il est néanmoins sous-tendu par une stratégie volontaire et spécifique qui consiste à mettre en jeu, dans l’arène de la modernité, une construction philosophique minutieusement éprouvée et (ré)actualisée. Cette anthropologie spirituelle fine, riche et originale regroupe à la fois une métaphysique, fondée elle-même sur une philosophie du droit, une physique, une cosmologie, une psychologie et une éthique à vocation universelle. 
Fidèle à la tradition spéculative des philosophes et des mystiques et à celle des moralistes d’obédience aristotélicienne de son pays, Ostad Elahi, à travers une illustration contemporaine de la vie philosophique, prône la réalisation de l’homme, finalité même de sa conception du perfectionnement de l’âme.

Ce premier volume est consacré à la généalogie, à la biographie et à la philosophie du droit d’Ostad Elahi.

>> Le second volume de cet ouvrage rend compte de la carrière professionnelle d’Ostad Elahi au sein du Ministère de la Justice en Iran.

L'auteur

Soudabeh Marin est enseignante et chercheur à l’Université de Paris Ouest Nanterre la Défense et a été chargée de cours à Sciences po (Paris). Elle est docteur en Histoire du droit et des institutions et titulaire d’un PhD de l’Université d’Exeter (Institute of Arab and Islamic Studies). Partant de l’étude des système normatifs au Moyen Orient, plus particulièrement ceux à l’œuvre dans l’Iran shî'ite, elle s’attache, à travers une démarche comparatiste, à mettre en valeur les thématiques présentes à la fois dans la culture orientale et occidentale et liées à l’histoire, la philosophie et l’anthropologie du droit et de la justice ainsi qu’à la philosophie morale.


Prix de l'Académie

 
Photo ASMP - Brigitte Eymann   Photo ASMP - Brigitte Eymann

À l’occasion de la séance publique annuelle de l’Académie française tenue sous la Coupole du Palais de l’Institut le lundi 18 novembre 2013,
Mme Soudabeh MARIN s’est vu remettre le prix Bordin pour ces deux ouvrages.

Le prix Bordin, biennal, est attribué aux auteurs d'ouvrages portant sur des sujets touchant à l'intérêt public, au bien de l'humanité, au progrès de la science et à l'honneur national.
Dans le domaine du droit, le prix Bordin n’est décerné que tous les dix ans. La prochaine médaille sera remise en 2023.

L’Académie des sciences morales et politiques, fondée en 1795, est la plus ancienne institution consacrée entièrement aux sciences de l'homme. Elle œuvre sous l’égide de l’Institut de France qui regroupe cinq académies : l’Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’Académie des sciences, l’Académie des beaux-arts et l’Académie des sciences morales et politiques.

On en parle dans la presse…

“Cette étude, absolument remarquable, contribue à la connaissance de l'élaboration et de l'application du droit iranien, pour une période donnée, entre la fin de l'Empire perse et la Révolution de 1979, et ne pourra que passionner tous ceux qui en entreprendront la lecture, comme l'a été l'auteur de cette note…”
(Joëlle le Morzellec, Recensions de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer, extrait. Cliquez ici pour lire la recension complète).

“Cette étude adopte une méthode de contextualisation qui permet au lecteur non spécialiste de disposer de mises au point longuement détaillées sur des sujets de premier intérêt…"
(Gérard Courtois, revue Droit et Cultures, 66-2013/2, extrait).  


Table des matières

Remerciements    5

Introduction
I.    Ostad Elahi et les modes d’accès à Haqq     13
II.    L’orientation philosophique d’Ostad Elahi    20
III.    L’esprit du droit    25

Première partie. Le contexte historique : 
Ostad Elahi, une approche spirituelle de la norme

TITRE I. Une interprétation de la norme religieuse,
fondement d’une construction identitaire : La narration généalogique    35

Chapitre 1. Les normes de l’orthodoxie et le choix d’une école juridique 
dans la généalogie d’Ostad Elahi    37
Section I. La conversion des ancêtres : d’un registre normatif, l’autre     40
§ 1.    La conversion des Mokri à l’origine de la généalogie d’Ostad Elahi    40
§ 2.    Le contexte entourant la conversion    47
§ 3.    L’expérience religieuse : une source de règles à caractère obligatoire    57
§ 4.    Les caractéristiques de la foi shî’ite : l’imam source de droit et de justice    60
Section II. L’autorité spirituelle, fondement des règles  de la tradition Ahl-e Haqq     62
§ 1.    Du shî’isme à la tradition Ahl-e Haqq    65
§ 2.    Soltân, le « législateur de la Loi de la Vérité »     66
§ 3.    Le périple des ancêtres sur les traces du Vrai     68
§ 4.    L’installation en Perse     76
§ 5.    La Perse au xixe siècle : droit, pouvoir et justice, entre le religieux, le mystique et le politique    84

Chapitre 2. Normes du sensible, normes de l’intelligible : Zâher et Bâten     90
Section I. Hâj Ne’matollâh et la « loi de la Vérité » : quête du Vrai et révolution des valeurs    90
Section II. Le cheminement de Hâj Ne’matollâh : les contextes temporel et spirituel    93
§ 1.    Normes et pouvoirs temporels    93
§ 2.    La jeunesse de Mirza Ne’matollâh     100
§ 3.    Haqq dévoilé : la réactualisation des commandements divins    108
§ 4.    L’appel de Haqq : une force obligatoire     111
§ 5.    Hâj Ne’matollâh et Ostad Elahi au cœur d’un ordre spirituel nouveau     129
§ 6.    La remise en cause de l’autorité normative des clergés Ahl-e Haqq    139
§ 7.    La contemplation    148
Section III. La révolution spirituelle d’Ostad Elahi, la révolution constitutionnelle de la Perse     153
§ 1.    Le boulerversement intérieur d’Ostad Elahi : une nouvelle disposition spirituelle    154
§ 2.    La nouvelle orientation intellectuelle et religieuse en Perse     157
§ 3.    La jeunesse d’Ostad Elahi    160
§ 4.    La période de transition    175
Conclusion du Titre I de la Première Partie    182

TITRE II. Ostad Elahi et l’évolution des systèmes normatifs :
le passage de la tradition à la modernité     185

Chapitre 1. L’éveil au monde    185
Section I. Le voyage à Téhéran     185
Section II. Les réformes de Reza Khân (1921-1925)    194

Chapitre 2. De la contemplation à l’action : l’équilibre des droits et des devoirs    199
Section I. Vie active, vie contemplative : une réflexion fondée sur le Droit    200
§ 1.    La vie contemplative et l’islam     200
§ 2.    La vie active plus méritoire que la vie contemplative ?     205
Section II. Ostad Elahi et l’abandon des normes de la mystique     212
§ 1.    L’établissement d’une hiérarchie spirituelle fondée sur un clivage entre les laïcs et les élus    213
§ 2.    L’utilisation d’un vocabulaire propre aux initiés    216
§ 3.    La valorisation de la quête spirituelle    217
§ 4.    Le port de signes distinctifs     218
§ 5.    Le mystique au-dessus des lois ?    218
Section III. L’évolution intellectuelle et spirituelle d’Ostad Elahi     219
§ 1.    Ostad Elahi et la raison     220
§ 2.    L’arbitrage, la délibération et l’acte de juger au fondement de l’éthique d’Ostad Elahi     221
§ 3.    Laïcité et contrat social    225

Conclusion du Titre II de la Première partie    227

Deuxième partie. Ostad Elahi et le droit naturel

TITRE I. Une herméneutique de la norme : 
L’élaboration d’un droit naturel chez Ostad Elahi    231

Chapitre 1. L’herméneutique entre théologie, droit, philosophie et mystique     232
Section I. Le contexte de l’herméneutique dans l’islam shî’ite     232
§ 1.    L’herméneutique du Coran et la théologie shî’ite (‘elm-e kalâm)     234
§ 2.    L’herméneutique juridique     240
§ 3.    L’herméneutique de la gnose mystique (‘erfân)     243
Section II. Sources et normes de la tradition Ahl-e Haqq vues par Ostad Elahi    246
§ 1.    Les Sources Ahl-e Haqq    249
§ 2.    Ostad Elahi et la tradition Ahl-e Haqq     255
§ 3.    L’herméneutique d’Ostad Elahi    261

Chapitre 2. Normes et modes interprétatifs chez Ostad Elahi     271
Section I. La lettre et l’esprit : Zâher et bâten     272
§ 1.    Les normes de l’éxotérique     273
§ 2.    La hiérarchisation des normes de l’ésotérique     276
Section II. « Fondements » et « dérivations » : usûl et furû’     281
§ 1.    « Fondements » et « dérivations » dans la pensée d’Ostad Elahi     285
§ 2.    Les « fondements » et leur caractère obligatoire, immuable, intemporel et universel     288
Section III. Dieu, le Vrai, le Droit, le Juste : Haqq    298
§ 1.    Le Vrai, le Droit, Haqq     298
§ 2.    La Vérité, Haqiqat     302
§ 3.    La théophanie : le Droit incarné, l’essence divine manifestée    306

Conclusion du Titre I de la Deuxième partie    315

TITRE II. Une hiérarchisation des normes chez Ostad Elahi : 
de la Loi divine à la Loi humaine    317

Chapitre 1. Nature et Loi dans la pensée d’Ostad Elahi     318
Section I. L’originalité de l’approche d’Ostad Elahi     319
§ 1.    Une libre réflexion sur le concept de Loi    320
§ 2.    Les apports de la modernité    321
Section II. Une typologie des différentes lois entre le divin, le naturel et le positif    323
§ 1.    Loi « naturelle » et Loi « divine »     323
§ 2.    Le modèle d’une classification juridique     325

Chapitre 2. Le « pacte constitutionnel originel », une vision contractuelle de la Création     329
Section I. Une analogie entre le juridique et le métaphysique    329
Section II. La formation du « Contrat originel »    331

Chapitre 3. Les lois « divines »    339
Section I. Les lois physiques de la création     339
§ 1.    Une nature ordonnée    339
§ 2.    Un droit issu des lois physiques de la création     340
Section II. Les lois métaphysiques de la création    341
§ 1.    L’évolution des essences : un mouvement ascendant    341
§ 2.    Un droit issu des lois métaphysiques : le droit premier et les droits universels     342
Section III. Les lois spirituelles et éthiques et l’âme humaine     343
§ 1.    Structure et économie de l’être humain     344
§ 2.    Un droit issu des lois spirituelles et éthiques    348
§ 3.    La méthode de l’analogie entre le physique, le métaphysique et le spirituel    354

Chapitre 4. Les lois « positives »     359
Section I. Le versant « positif » des lois religieuses    359
§ 1.    Définition     360
§ 2.    Un droit issu des lois religieuses : temporalité et variabilité    361
Section II. Les lois séculières    362
§ 1.    Définition    362
§ 2.    Un droit issu des lois séculières : primauté et applicabilité directe    363
Section III. La question de la conformité des lois positives aux lois divines (éthiques)    364
§ 1.    La primauté des lois éthiques sur les lois positives (religieuses et séculières)    365
§ 2.    Lois séculières et justice : la sagesse, instrument de la mise en œuvre de l’idéal de justice    368
§ 3.    Justice et égalité : justice distributive et justice commutative    369
Section IV. Métensomatose, jugement et justice divine    376
§ 1.    Justice et principe du perfectionnement     376
§ 2.    L’enjeu de la résurrection selon la tradition     379
§ 3.    Les arcanes de la justice divine dans le Shâhnâmeh Haqiqat     385

Chapitre 5. Les lois spirituelles et éthiques, une médecine de l’âme ?    392
Section I. Ostad Elahi et le modèle de l’analogie médicale    393
§ 1.    La vertu au fondement d’un ordre « légal » et « biologique »     393
§ 2. Médecin-législateur, législateur-médecin ?    397
Section II. Conséquences de la violation des lois éthiques : la question du jugement et de la peine     399
§ 1. Le juge et le jugement spirituels    400
§ 2. La peine : une thérapeutique de l’âme ?    401

Conclusion du Titre II de la Deuxième partie    403

Conclusion générale    405

Utilitaires

Liste des abréviations    409
Encyclopédies et dictionnaires    409
Organismes et institutions    409
Références, dates, transcription    410
Références bibliographiques    410
Dates     410
Notes sur la transcription     410
Les sources    410
A. Les sources manuscrites     410
I. Archives et sources familiales     410
II. Archives ministérielles et autres archives     411
B. Les sources imprimées     412
I. Ouvrages rédigés par Ostad Elahi     412
II. Autres ouvrages     413
Bibliographie    415
Table des matières    429

Illustration de couverture : Le village de Jeyhûn-Âbâd, lieu de naissance d’Ostad Elahi (province du Kermanshah).

« Précédent | Suivant »