Sanskrit classique. Cahier d’exercices supplémentaires et corrigés

Sanskrit classique. Cahier d’exercices supplémentaires et corrigés

ISBN: 978-2-87457-088-9 | EAN: 9782874570889
par Sylvain Brocquet

Coll. Langues et cultures anciennes (LCA), 27
402 pages (A4)
2016
: 49.00 €

Description | L'auteur | Visualiser quelques pages | Grammaire (Manuel) | Du même auteur


Ce cahier d’exercices vient compléter la Grammaire élémentaire et pratique du sanskrit classique, du même auteur et dans la même collection. Il a pour vocation de répondre à une demande souvent entendue, de la part des étudiants à l’université comme des lecteurs qui s’engagent dans l’apprentissage autonome du sanskrit : celle d’exercices plus nombreux et surtout plus gradués, ciblant des points précis de la grammaire.
On trouvera ici 228 exercices et leurs corrigés, répartis entre vingt sections correspondant aux vingt leçons de la Grammaire.
Ces exercices, où l’écriture Nāgarī est systématiquement associée à la translittération en caractères latins, sont de trois sortes : tout d’abord, des exercices de reconnaissance et de manipulation portant sur des formes ou des structures isolées des phrases dans lesquelles elles se trouvent normalement. Ensuite, des exercices de traduction – dans les deux sens, du sanskrit au français et du français au sanskrit – invitant à identifier et à employer en situation ces mêmes formes et ces mêmes structures. Ces deux premiers types d’exercices sont semblables à ceux qu’on trouve dans la Grammaire, mais ils sont en plus grand nombre et, surtout, ils correspondent à chaque paragraphe de chacune des vingt leçons : là où la Grammaire invite souvent à reconnaître ou à utiliser l’ensemble du matériau acquis dans une leçon, le Cahier cible de façon plus précise chaque point abordé et propose un parcours beaucoup plus gradué. Il permet donc à l’utilisateur de vérifier ses connaissances et de s’entraîner sur une seule déclinaison, une seule conjugaison, une seule construction à la fois – il peut ainsi, plus aisément, fractionner son apprentissage en fonction du rythme qui est le sien.
Le troisième type d’exercice est tout différent : il consiste à répondre à des questions de grammaire portant sur un extrait d’un texte littéraire original, en l’occurrence le deuxième sarga du premier chant du Rāmāyaṇa (ce sarga présente la particularité de résumer, assez sommairement, l’ensemble de l’épopée). La relative difficulté d’un exercice fondé sur un texte original est palliée par de minutieuses explications et une traduction aussi littérale que possible : le lecteur devra sans doute y passer un peu de temps, surtout au début, mais il apprendra beaucoup en se familiarisant avec l’un des grands textes de la littérature sanskrite.
Le Cahier se conçoit comme complément de la Grammaire : des renvois indiquent la leçon et le paragraphe correspondants et le vocabulaire utilisé est le même (il se trouve dans les lexiques qui complètent la Grammaire).

On ne saurait trop conseiller au lecteur, qu’il suive des cours ou étudie seul, d’utiliser ce cahier d’exercices de façon systématique : il lui permettra de vérifier et de renforcera ses acquis, de mieux identifier ses éventuelles difficultés, de se familiariser davantage avec les manières de la langue.

L'auteur
Sylvain Brocquet est professeur de linguistique et civilisation comparées des mondes indo-européens à l’Université d’Aix-Marseille, où il enseigne essentiellement la langue et la littérature sanskrites. Après avoir mené conjointement des études classiques à l’Ecole normale supérieure (qui l’ont conduit à l’agrégation de grammaire) et des études d’indianisme à l’Université de Paris III, il a d’abord enseigné les lettres classiques dans le second degré avant d’intégrer l’université.
Ses travaux portent sur deux domaines entre lesquels il s’efforce de tisser des liens : d’une part l’épigraphie sanskrite, qu’il aborde surtout du point de vue de la poétique et de l’anthropologie politique, en soulignant la relation étroite qui unit les panégyriques royaux contenus dans nombre d’inscriptions à la littérature, dont les usages stylistiques, les mythes de référence et la fonction symbolique contribuent à la légitimation du souverain.
D’autre part, la poésie savante (kāvya) et la théorie poétique, ainsi que les idées esthétiques de l’Inde ancienne. Il s’intéresse tout particulièrement à l’ambiguïté : il a publié une traduction et une étude de la Geste de Rāma, une épopée à double sens écrite au Bengale vers la fin du XIe siècle par Sanhyākaranandin – et il travaille actuellement à une traduction d’un autre texte de ce type, le Rāghavapāṇḍavīya de Kavirāja. Il traduit également d’autres œuvres littéraires sanskrites et a collaboré à deux volumes de la Pléiade (Gallimard) :  L’Océan des rivières de contes, de Somadeva, ainsi que le Théâtre de l’Inde Ancienne.


Visualiser quelques pages