Pour comprendre les signes lapidaires

Pour comprendre les signes lapidaires

ISBN: 978-2-87457-055-1 | EAN: 9782874570551
par Jean-Louis Van Belle

Coll. Précisions, 3
112 pages, en N&B
2014
: 23.00 €

Description

En Europe, depuis le milieu du xixe siècle, les signes lapidaires furent qualifiés de marques de tâcheron. Cette appellation s’est répandue et s’est imposée un peu partout. Or, trente ans de recherches nous ont montré que cette dénomination est trop restrictive et bien souvent erronée. Elle recouvre en fait une variété de situations, de statuts sociaux, de contenus à connotation juridique, etc.
Ce livre décrit, textes archivistiques à l’appui – dont il établit pour la première fois un corpus –, la diversité, la pluralité, la multiplicité de sens à donner à ces signes qu’une observation lacunaire a classé, par facilité et faute d’une analyse approfondie, sous un même vocable univoque.
L’auteur y établit la typologie des signes, les différents modes de représentation (en creux, en relief, peints) et ce, dans une optique européenne.

Cet ouvrage est un guide pratique pour connaître le signe lapidaire, son historiographie, sa morphologie et les apports de la glyptographie à l’Histoire. L’ouvrage contient aussi un corpus inédit des sources en Europe, ainsi que la liste des marques des maîtres de carrières belges et des associations momentanées….


Public cible

Toute personne observant des marques lors de visites ou de fouilles, qu'il soit simple curieux ou architecte, restaurateur, responsable d'un Service des Monuments, historien, archéologue et, bien entendu, tout passionné de glyptographie et d'épigraphie.

L'auteur

Docteur en histoire, Jean‑Louis Van Belle est fondateur et président du Centre International de Recherches Glyptographiques  (CIRG) et auteur de nombreuses publications, dont le « Dictionnaire de signes lapidaires de Belgique et du nord de la France »,  ainsi que le « Dictionnaire bibliographique des signes lapidaires de France ».

Sommaire

Remerciements
Introduction

Première partie. Historiographie
     Aperçu de l’historiographie en Europe
     Aperçu de l'historiographie en Belgique

Deuxième partie. Le signe lapidaire
     Remarques liminaires
          La marque et ses messages
          La marque et son inscription
          Morphologie des signes lapidaires
          L’origine morphologique des marques : des banques de données ?
          Évolution morphologique
          Le choix de la marque
          Les marques compagnonniques de passage : entre épigraphie et glyptographie
          Méthode de classification
     Les signes identitaires
     Les signes utilitaires
          Les marques de localisation
          Le signe de pose
          Le signe d’appareillage
          Les signes de hauteur d’assise
     À vous de jouer !

Troisième partie. Apports de la glyptographie à la connaissance historique
     L’histoire du bâti
     Histoire économique et sociale
          Histoire économique
          Histoire socio-économique
     Histoire de l’art

Conclusion

Annexes
     Corpus des sources archivistiques, iconographiques et littéraires antérieures au XXe siècle traitant de l’existence des signes lapidaires
          Allemagne | Autriche | Belgique | Espagne | France | Grande-Bretagne | Italie | Portugal | Suisse
     Marques de maîtres de carrière belges
     Marques d’associations momentanées
 
Bibliographie
 
Reproduction interdite © Tous drois réservés