Index général : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z |
Congé : Nos bureaux seront fermés et le traitement des commandes sera suspendu du 12 au 22 avril 2024.
REF. LCA35_01
/
ISBN: 978-2-87457-142-8

Une ville, un village ou un lieu désert ? Étude sur les lieux variants en Lc 9,10

= Article =
 
par Béatrice BONANNO et Régis BURNET, dans PINCHARD L. et HAELEWYCK J.-C. (éd.), Traditions et Traductions des textes bibliques. Études de critique textuelle et d’exégèse en l’honneur de Prof. Christian-Bernard Amphoux à l’occasion de son 80e anniversaire (Langues et cultures anciennes, 35), Bruxelles, 2023.

Béatrice Bonanno et Régis Burnet se livrent à une analyse d’un passage du récit de la multiplication des pains. Le miracle, d’après Lc 9,10, a eu lieu à Bethsaïde. La critique textuelle montre que la qualification de Bethsaïde est flottante : s’agit-il d’un désert, d’une ville ou d’un village ? Au terme d’une analyse méthodique (critique verbale, critique externe, critique interne), ils optent pour la leçon « ville », tout en évitant de la présenter comme parfaitement absurde, comme on le croit généralement.

--

Le lieu dans lequel Luc situe la multiplication des pains est-il un désert ou bien une ville ? Une critique textuelle adoptant la méthode éclectique raisonnée, suggérée par Christian-Bernard Amphoux, permet d’éviter un raisonnement employant un peu trop vite l’argument de la lectio difficilior. Cette méthode confirme la lecture ἰδίαν εἰς πόλιν καλουμένην Βηθσαϊδά. En effet, non seulement le εἰς ne signifie pas forcément que Jésus a fait halte en plein milieu d’une ville, de même l’emploi de l’adjectif ἐρῆμος ne connote pas une zone aride et désolée, mais simplement une région un peu moins habitée que les autres, ce que vient confirmer l’archéologie.


Mots-clés : Critique textuelle, Lc 9,10, Bethsaïde
--------------------------------------------------------------
 

À découvrir aussi