Apprendre l'égyptien > | l'hébreu > | le latin > | le sanskrit >
Res Antiquae XIX (2022)

Res Antiquae  (RANT) est une revue scientifique qui a pour cadre les civilisations antiques s’étant développées autour de la Méditerranée (archéologie, géographie historique, histoire, linguistique, numismatique, philologie, etc.).

ISSN 1781-1317

Table des matières | Acheter

55,00 €
 
= Article =
 
par Stéphanie ANTHONIOZ. — Cette contribution examine la polémique contre l’idolâtrie dans la Bible hébraïque de manière diachronique et comparative, en considérant les sources mésopotamiennes, en les réévaluant et, ce qui est nouveau, en examinant les sources grecques anciennes…
 
/
 
= Article =
 
par Mary R. BACHVAROVA. — Le dieu Appaluwa est ajouté à la discussion sur l’origine du dieu grec Apollon aux côtés d’Appaliuna, dieu de la cité Wilusa …
 
/
 
= Article =
 
par Sana BALDÉ. — Cette étude, constituant une contribution à l’histoire politico-institutionnelle des cités grecques d’Asie Mineure, analyse le rôle du collège des archontes dans la cité de Synnada, particulièrement pendant l’époque romaine…
 
/
 
= Article =
 
par Massimiliano CANUTI. — Cet article propose comme traduction du terme étrusque enan, le pronom indéfinie « personne »…
 
/
 
= Article =
 
par Behrouz KHAN MOHAMMADI, Roberto DAN. — Le sujet de cet article est la description d’un site important, situé dans le nord-ouest de l’Iran, non loin de la frontière avec la Turquie…
 
/
 
= Article =
 
par Fabrice DE BACKER. — Grâce à l’étude croisée des textes mentionnant les rituels funéraires royaux néo-assyriens, les sources archéologiques et les comparaisons ethnographiques, il est possible d’identifier quelques composantes du liquide de conservation du cadavre…
 
/
 
= Article =
 
par Fabrice DE BACKER. — Si le développement de la cavalerie assyrienne a souvent fait l’objet de nombreuses recherches, il n’en va pas de même pour l’identification précise des cavaliers qui escortent les archers assyriens montés sur les bas-reliefs d’Assurnasirpal II, et de certains de ses successeurs…
 
/
 
= Article =
 
par Benjamin DIOUF. — L’historien grec Hérodote a laissé des informations assez intéressantes, qui ont fait l’objet de certaines études, sur les femmes libyennes au cours de l’Antiquité classique…
 
/
 
= Article =
 
par Clara DE PUTTER. — Harpocrate, jeune fils d’Isis et d’Osiris (puis de Sérapis), est l’une des divinités les plus populaires de l’Égypte gréco-romaine…
 
/
 
= Article =
 
par Paul FONTAINE. — Cet essai envisage les fortifications antiques sous l’angle de leur monumentalisation et de leur théâtralité, deux concepts modernes propices à la mise en lumière de pratiques antiques…
 
/
 
= Article =
 
par Mattias KARLSSON. — Les relations entre l’Égypte et la Mésopotamie étaient particulièrement étroites au VIIe siècle avant notre ère, lorsque l’empire néo-assyrien contrôlait l’Égypte pendant environ une décennie. Cette période de relations étroites est en partie éclairée par des preuves onomastiques…
 
/
 
= Article =
 
par Ergün LAFLI, Maurizio BUORA. — Deux mille ans de traditions céramiques en Cilicie de la période orientalisante tardive au Moyen Âge : exemples choisis de poterie dans les musées locaux du sud de la Turquie…
 
/
 
= Article =
 
par Sara LOPEZ. — La « série Au » est un groupe restreint de six tablettes en Linéaires B datant de l’âge du bronze final et trouvées dans des maisons situées immédiatement en dehors des murs entourant le site de Mycènes. Ces documents contiennent des listes de personnels…
 
/
 
= Article =
 
par Giuseppe SAMO, Giuliano CARACCIOLO. — Dans cet article, nous proposons un modèle pour classer automatiquement des inscriptions latines sur la base de critères textuelles…
 
/
 
= Article =
 
par Zsolt SIMON. — Les Ligyes mentionnés par Hérodote en Anatolie sont l’un des problèmes oubliés non résolus de l’histoire ethnolinguistique de l’Anatolie antique…
 
/
 
= Article =
 
par Adolfo ZAVARONI. — Les inscriptions sur la pierre de Monte Ribone, le peson de Gênes et les statues stèles de Bigliolo et Filetto II étaient considérées comme probablement étrusques, mais un examen attentif montre qu’elles contiennent des ligatures typiques de l’écriture ligurienne…
 
/