Laura Parys. — Le récit du Papyrus Westcar. Texte, traduction et interprétation

Laura Parys. — Le récit du Papyrus Westcar. Texte, traduction et interprétation

ISBN: 978-2-87457-089-6 | EAN: 9782874570896
par Laura Parys

Coll. Textes égyptiens (TEG), 1
222 pages
2017
Prix: 38.00 €

Description | L'auteur | Table des matières | Visualiser quelques pages en PDF | Extrait

Le Papyrus Westcar conserve l’un des textes majeurs de la littérature de l’Égypte ancienne. Son récit commence au palais du roi Chéops, où des prodiges de magiciens sont contés ou accomplis devant le roi. Il se poursuit à Sakhébou avec la naissance merveilleuse des trois premiers rois de la Ve dynastie.

Alors qu’il est de coutume de considérer le Papyrus Westcar comme une anthologie de contes, cet ouvrage écarte résolument cette approche et argumente en faveur de l’unité que constitue le récit. Il se fonde sur l’hypothèse selon laquelle l’ensemble du récit graviterait autour de la glorification des futurs rois de la Ve dynastie afin d’asseoir leur légitimité au trône. La date de composition du Papyrus Westcar est examinée dans le cadre d’une analyse intertextuelle avec la Prophétie de Néferty.

L’ouvrage inclut une transcription hiéroglyphique du texte du Papyrus Westcar, qui a été mise à jour sur la base des études les plus récentes. Cette transcription, qui met en évidence la structure grammaticale du texte, est accompagnée d’une traduction personnelle et de commentaires philologiques. L’auteur approfondit l’analyse littéraire du Papyrus Westcar en vue d’en donner son interprétation innovante et dûment argumentée. Un lexique des termes égyptiens et une bibliographie concluent l'ouvrage.

Extrait
Alors Sa Majesté fit qu’on lui amenât un taureau, et sa tête fut abattue. Alors Djédi prononça sa formule magique, et le taureau se mit alors debout derrière lui, alors que sa longe était tombée à terre. Alors le roi Chéops, juste de voix, demanda : Et ce que l’on dit, que tu connais le nombre des chambres secrètes du sanctuaire de [Thot] ? » Djédi répondit : « Loué sois-tu, (mais) je ne connais pas leur nombre, Souverain – vivant (soit-il), prospère et en bonne santé ! –, mon maître. Mais je connais le lieu où l’information se trouve. » Sa Majesté demanda : « Où est-ce donc ? » Ce Djédi répondit : « Il y a un coffret de silex dans la chambre dont le nom est “Inventaire”, à Héliopolis. <Sache que c’est> dans le coffret. » Djédi dit : « Souverain – vivant (soit-il), prospère et en bonne santé ! –, mon maître, sache que ce n’est pas moi qui peux te l’apporter. » Sa Majesté demanda : « Quel est celui qui pourra me l’apporter ? » Djédi répondit : « C’est l’aîné des trois enfants qui sont dans le ventre de Reddjédet qui pourra te l’apporter. » Sa Majesté dit : « Je désire effectivement ce dont tu as parlé. Mais qui est-elle, cette Reddjédet ? »

L'auteur



Titulaire d’un master en langues et littératures anciennes et orientales, 
Laura Parys est actuellement doctorante en égyptologie à l’Université catholique de Louvain.

Sommaire

Éditorial, par le Prof. Claude Obsomer

Introduction. Contexte et sources
     1. Histoire et description
     2. Contenu et datation
     3. Éditions et études
     4. Résumé succinct du récit du Papyrus Westcar
     5. Genre littéraire
     6. Historicité du récit
     7. Postérité du récit

Première partie. Texte transcrit, translittéré et traduit
     1. Les prodiges du passé
          1.1. Le prodige sous le roi Djéser
          1.2. Le prodige sous le roi Nebka          1.3. Le prodige sous le roi Snéfrou     2. Le prodige sous le roi Chéops
     3. Le prodige relatif aux futurs rois de la Ve dynastie

Deuxième partie. Commentaires philologiques

Troisième partie. Traduction suivie

Quatrième partie. Interprétation du texte

Utilitaires
     Lexique
     Bibliographie



Visualiser quelques pages
 


À DÉCOUVRIR AUSSI